L’histoire de vachette

Une entreprise familiale

Depuis plus de 150 ans, Vachette œuvre à la sécurité des biens et des personnes.

La marque française est connue et reconnue pour la qualité et la fiabilité de ses produits.

Son histoire est celle de l’essor d’une entreprise familiale qui, cultivant passion et innovation, écoute et proximité, est devenue une référence internationale du monde de la sécurité.

La naissance de Vachette

C’est à Troyes, en Champagne, qu’est née en 1864 la société Vachette Frères (V.F.) du nom de ses fondateurs Louis et Emile Vachette.

Louis et Emile Vachette sont alors à la tête d’une petite usine de métallerie, spécialisée dans la fabrication de serrures pour meubles.

Ils ouvrent également un magasin à Paris, rue de Charonne, dans le 11ème arrondissement, pour être au plus près de leurs principaux clients, les fabricants de meubles parisiens du Faubourg Saint-Antoine.

Le développement de l’activité serrurerie

Louis et Emile Vachette, puis leurs héritiers, poursuivent le développement de leur entreprise de serrurerie. Ils ouvrent dès 1870 une nouvelle usine dans la Somme, berceau de la serrurerie française. Dès les années 1880, l’entreprise familiale produit environ 800 000 serrures pour meubles.

Ce sont les prémisses d’une belle aventure industrielle. La société va dès lors se déployer avec de nouvelles usines et diversifier son offre pour proposer des solutions permettant de sécuriser l’ensemble des bâtiments.

Les premiers brevets et le développement industriel

Une entreprise innovante

Depuis sa création, Vachette, en tant que concepteur et fabricant, n’a de cesse d’innover pour faire évoluer le monde de la sécurité et apporter aux utilisateurs confort, design et sérénité. Illustrations de cette passion, de nombreuses médailles viennent récompenser les innovations et le savoir-faire de Vachette tout au long de son histoire, et cela dès les premières années d’activité.De nombreuses médailles viennent récompenser les innovations et le savoir–faire de Vachette lors des Expositions de 1860, 1861, 1867 à Paris puis en 1876 à Philadelphie. Médaille d’or à Paris en 1878, 1885, 1889 et obtention du diplôme d’honneur en 1931 lors de l’Exposition Coloniale à Paris.

De l’artisanat à l’industrie

En 1912, l’usine de Troyes déménage à quelques kilomètres pour s’installer sur un site plus vaste, « Rue de la Paix ». C’est à cette adresse que Vachette demeure pendant presque un siècle. Entre les deux guerres, la société se développe, rachète des ateliers et commence à véritablement diversifier son activité. Vachette se lance ainsi sur le marché des verrous et serrures pour les bâtiments, en plus des productions existantes de cadenas, de targettes et autres serrures pour meubles et gagne progressivement des parts de marché.

A la fin des années 30, Vachette accélère son développement. L’entreprise dépose un grand nombre de brevets. En parallèle, elle réorganise et modernise ses usines. Les méthodes de production sont améliorées pour quitter le stade artisanal et passer au modernisme.

Un fleuron de la serrurerie :
l’essor de la marque Vachette

Après la seconde guerre mondiale, les besoins du secteur de la construction explosent. Les marchés français et européens sont en pleine expansion et Vachette poursuit son essor, proposant de nouveaux produits pour répondre à cette demande et rester ainsi toujours aussi proche de ses utilisateurs. Pendant les 30 glorieuses, Vachette devient ainsi une entreprise florissante et s’impose tant par le caractère novateur de ses produits que par leur qualité. Devenue une référence dans le secteur de la serrurerie du bâtiment, l’entreprise se lance en 1975 à l’assaut de nouveaux secteurs d’activités, tels que l’automobile, l’hôtellerie et la grande distribution, pour lesquels elle conçoit et fabrique de nouvelles références.

En 1982, l’entreprise est toujours détenue et dirigée par les héritiers Vachette, mais ceux-ci sont nombreux et les différentes branches de la famille sont divisées : ils décident alors de rechercher un nouvel acheteur.

La société Vachette Frères est ainsi rachetée en 1988 par le groupe Poliet. Celui-ci revend la branche automobile de Vachette dès le début des années 1990. Poliet entend s’imposer comme un leader de l’univers de la serrurerie. Pour cela, le groupe mise sur une stratégie de croissance externe et rachète les marques Laperche, Bezault, Litto, ICB… Ces rachats successifs lui permettent d’enrichir son offre tandis que la marque devient ainsi le fleuron de l’activité « serrurerie » du groupe.

L’intégration au groupe ASSA ABLOY

Vachette rejoint le n°1 mondial des solutions d’accès

L’essor et la renommée de Vachette tout au long du 20e siècle en ont fait une marque historique, reconnue par les professionnels de la sécurité pour son expertise et sa fiabilité. C’est ainsi que la société intègre ASSA ABLOY en 1997. Avec cette arrivée au sein du Groupe, l’offre de Vachette s’enrichit des produits des marques Bezault et Laperche, qui sont désormais proposés aux couleurs de Vachette.

Le groupe suédois est le leader mondial des solutions d'accès, lui-même issu de la fusion entre ASSA et ABLOY. Il regroupe plus de 200 marques et a réussi en 25 ans à s’imposer sur le marché. Présent dans plus de 70 pays, le Groupe emploie aujourd’hui plus de 48 000 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires de près de 8 milliards d’euros.

Le développement industriel

Au sein du groupe ASSA ABLOY, le développement industriel de Vachette prend une nouvelle dimension, pour booster sa capacité de production. En 2012, l’usine de la Rue de la Paix est abandonnée : avec l’extension de la ville de Troyes, ce site situé en zone résidentielle ne permet pas de s’agrandir tout en respectant les nouvelles normes environnementales. La fabrication de serrures et de cylindres s’installe donc à quelques kilomètres, sur le site de Sainte-Savine. Cette unité de production fabrique aujourd’hui environ 1 million de cylindres par an et traite plus de 250 000 commandes sur cette même période.

L’usine de poignées de porte et accessoires, anciennement l’usine Bezault, reste située à Longué-Jumelles, en Maine-et-Loire. Fleuron de l’industrie française, elle intègre une fonderie aluminium et zamak pour les poignées et accessoires de porte. Il s’agit de la plus importante fonderie française de zamak.

Le développement à l’international

L’arrivée au sein du groupe ASSA ABLOY marque également pour Vachette une ouverture à l’international. Forte de son dynamisme et de sa capacité de production, la marque signe aujourd’hui plus de 20 000 références, couvrant non moins de 24 familles de produits, qui représentent l’offre la plus large du marché.